vendredi 6 juin 2014

L'avis de Sophia : A la dure / Un visage dans la foule / Sale Gosse

 L'avis de Sophia
Voici les 3 dernières nouvelles que le maitre du genre STEPHEN KING nous a gentiment offert en avant-première.
J’ai acheté ses nouvelles en version électronique pour lire sur ma KINDLE.
J’adore Stephen KING, vous allez l’apprendre au fur et à mesure de mes articles, mais je dois avouer que je préfère ces nouvelles, c’est un domaine qu’il maitrise à la perfection.
Voici donc le résumé de ses 3 derniers petits chefs d’œuvre.


> A la dure
Cette nouvelle fait environ 20 pages, elle se lit très vite.
On rentre très vite dans l’histoire de Bradley Franklin un publicitaire. En ce moment Brad est fatigué, il se traine, et il s’inquiète aussi pour sa femme qui elle aussi vient de tomber malade. Elle passe son temps à dormir mais cela semble s’arranger, mais reste très faible.
Il lui laisse des petits mots avant de partir au travail.
On ne peut pas en dire plus sans dévoiler la fin, on comprend au 3/3 du livre ce qu’il se passe, et l’horreur grandit jusqu’à la fin.
Une très bonne histoire
Merci Stephen
Je note 9/10

> Un visage dans la fouleVoilà une nouvelle qui fait fortement penser à la série télé à succès : "La quatrième dimension". C'est bien fait, bien écrit, surprenant.
Une histoire avec en fond le baseball, une autre passion de Stephen King, dans laquelle Dean EVERS trompe l’ennui en regardant ces matchs à la télé. Lorsque tout à coup, il voit dans la foule les visages de ses amis morts tout bascule.
Difficile d’en dire plus sur cette courte nouvelle sans dévoiler la fin.
Par rapport à « SALE GOSSE » qui est sortie en même temps, pour moi cette nouvelle est un peu en dessous. Mais elle reste très bien.
Je note 8/10


> Sale Gosse
George Hallas est dans le couloir de la mort pour avoir tué un enfant. Jusqu’à quelques jours avant son exécution, il n’a jamais parlé. Aujourd’hui il décide de tout raconter à son avocat qui tente de réduire sa peine à de la prison à vie. Mais tout est contre George, il a tiré sur l’enfant à 6 reprise et à bout portant dans la rue devant pleins de témoins. Cet enfant le poursuit depuis longtemps, il a été responsable d’autre mort, avant que George ne le tue.

Mais qui est cet enfant ? à sa mort il n’a pas été identifié.
La dernière parole de George avant de recevoir son injection mortelle « souvenez-vous, ça revient sous les traits d’un enfant. »
Maintenant que George est mort, à qui va s’en prendre ce « sale gosse » ? 
Une seule remarque « j’adore » 
Petite nouvelle qui se lit très vite, bien rythmée, un pur plaisir
Je note 9/10



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire