mercredi 23 septembre 2015

L'avis de Ramettes : Le petit Chaperon louche

Les Soeurs Grimm tome 3
Michaël Buckley
Pocket jeunesse, 2007 (vo 2006), 256 p. (30 p. début tome 4)



4e de couv. :
Qui a kidnappé leurs parents ? C'est le mystère que Daphné et Sabrina Grimm veulent résoudre à tout prix. Sabrina décide donc de braver le danger et s'introduit dans l'antre de la Main Rouge, une organisation secrète. Comment une enfant pourrait-elle vaincre la plus célèbre créature des contes de fées, qui tient ses parents prisonniers ? Avec l'aide de sa petite sœur Daphné et d'un oncle surgi de nulle part, Sabrina va découvrir une arme puissante. Mais le prix à payer pour utiliser la magie n'est-il pas trop élevé ?


Ma Chronique :

Ce que j’aime lorsque je lis un roman en dehors de l’histoire et de l’écriture, ce sont les champs lexicaux et les thématiques qui se dégagent de l’ensemble du texte. On ne sait donc pas à l’avance ce qui attirera notre esprit, ou l’œil. Parfois c’est un mot répété qui fini par nous titiller la pupille, parfois c’est juste une sensation.  Ce préambule pour vous expliquer ce qui dans ce roman jeunesse a suscité mon intérêt en dehors de l’intrigue.
Le titre « le petit chaperon louche » c’est forcément un référence au petit chaperon rouge alors le tire anglais « The problem child » n’a pas l’a même portée. Le jeu de mot associé à l’organisation malfaisante  « La main rouge » dont on a découvert la présence dès le tome 1 nous fait tirer l’alarme sur le mot « rouge », à partir de là ma petite déformation de lectrice va faire que je vais trouver toutes les référence à cette couleur, les chaussures, rouges, le caillou rouge, la bague rouge etc., et là vont s’ajouter les symboles qui y sont liés : le sang /le flux, la vie /la mort, la passion / destruction …
Ce terme va mettre en relief tout ce qui est violence, colère et action, ce qui a pour effet de donner de la puissance à l’intrigue.
La reine de cœur qui entre dans le jeu n’est-elle pas rouge et ne veut-elle pas le pouvoir ? Va-t-elle l’obtenir ? Un nouveau tournant dans l’histoire politique de Port Ferris ?
Bien sûr, c’est en partie suggestif et un autre lecteur s’attachera à d’autres thèmes.
Dans cette série on joue beaucoup avec la mémoire. Il y a une bibliothèque avec les livres qui relatent les faits marquants de chaque Grimm. Les contes de fée que tout le monde connaît sauf les deux sœurs qui ont été privées, font partie de la mémoire collective. Les findétemps qui ont âge vénérable sont les témoins vivant d’autres époques. Et à côté de cela nous avons la fameuse poudre magique de l’oublie qui peut effacer un événement voire l’existance d’une personne.
Le titre de la série n’est-ce pas « les sœurs Grimm » ? Il laisse présager que le thème de la famille va être primordial. Sabrina et Daphné vont découvrir petit à petit qu’elles ont une famille, mais pour cela ont passe par l’enlèvement des parents.
Le chaperon rouge voit « rouge » (vilain jeu de mot !)  depuis que sa famille a été dévorée par le grand méchant loup ou disparue et cherche à la recomposer.
Puck n’a pas de famille et il est plus ou moins adopté par Relda Grimm. Il a une certaine fragilité émotionnelle dans la peur du rejet.
Trois destins différents mais le besoin de liens familiaux est important.
Un thème qui en découle : le secret de famille, on nous en dévoile quelques uns…

A part toutes ses considérations « littéraires » on est dans un roman plein de rebondissements, dans lequel on n’a pas le temps de s’ennuyer. Attaque et contre-attaque en permanence.
La politique va avoir encore un peu plus sa place dans l’intrique. Charmant à un concurrente pour les élections à la tête de a mairie. Le bien commun est-il au centre de leurs intérêts ?
D’autres personnages vont faire leur apparition …
Ce roman explique aussi aux enfants qu’il y a un prix à payer pour chaque choix que l’on fait, qu’il faut penser aux autres et aux conséquences de nos actes.
A vous de le découvrir !

Ce que j’aime dans cette série c’est le côté iconoclaste. En parlant de cette particularité je continue à voir des parallèles avec la série « Le pays des contes » de Chris Colfer. Laissez tomber l’image des personnages de Disney !!!
Il reste encore des choses à résoudre…

A bientôt pour le tome 4

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire