mardi 13 octobre 2015

L'avis d'Alimelody : L'été des Lucioles

Gilles Paris - France  Loisirs, coll. Piment, 2014, 236 p., 9,99 €

LECTURE COMMUNE AUTOUR DU MOT "ETE"

4e de couv. :   
Du haut de ses neuf ans, Victor a quelques certitudes : c’est parce que François, son père, n’ouvre pas son courrier qui s’amoncelle dans un placard que ses parents ne vivent plus ensemble ; c’est parce que Claire et Pilar adorent regarder des mélos tout en mangeant du pop-corn qu’elles sont heureuses ensemble. Et c’est parce que les adultes n’aiment pas descendre les poubelles au local peint en vert qu’il a rencontré son meilleur ami Gaspard.
Les vacances au Cap-Martin, cet été là, seront pour Victor et son copain Gaspard l’occasion de partir à l’aventure sur l’étroit chemin des douaniers qui surplombe la côte.


Billet de Alimélody :
Un petit garçon, ses deux mamans et sa soeur vont partir en vacances. Ce petit garçon sera nos yeux dans ce roman, ou les fantômes du passé vont aider ce petit bout à comprendre pourquoi certains "grands" ne grandissent pas, alors que lui doit grandir. Il doit comprendre que même si sa maman aime son papa, elle préfère vivre avec une deuxième maman.
Tout en poésie, ce roman traite à travers le regard d'un enfant de l'homosexualité, de la mort, de l'adolescence, et de pas mal de petites choses que les adultes ne perçoivent pas comme cet enfant nous les décrit. Et même si une part de fantastique baigne la trame de fond de cette histoire, c'est bien la complexité de l'amour, à tout âge, tout sexe, et toute forme, de l'amour maternel à celui de l'amitié profonde, que ce roman met en avant...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire