mercredi 6 septembre 2017

L'Avis de Ramettes : Menaces dans la nuit




Marc Villard
Editions Syros, Mini Syros polar 2007, 39 p., 3€

4e de couv. 
Ricky, qui a maintenant dix ans, vit avec ses frères et sœur dans l'appartement de leurs parents. Plusieurs soirs de suite, à travers la cloison qui le sépare des voisins, il perçoit des menaces proférées par un homme. Ricky prend peur pour sa voisine, avec qui il essaie de rentrer en contact. Quand il apprend que l'homme est tueur aux abattoirs de la Villette, la paranoïa de Ricky enfle...

Mon avis 
J’avais lu  « les doigts rouges » par l’intermédiaire de mon fils. Cette collection semble plaire aux jeunes lecteurs, on les trouve facilement dans les bibliothèques et les écoles. Il fait partie d’un « rallye lecture ». Je vais essayer de partager avec vous les lectures de ce rallye CM1-CM2.
Ce qui me plaît dans cette série « les aventures de Ricky » c’est que l’adolescent (11 ans) ne cherche pas à jouer aux détectives, cependant il se retrouve au cœur d’un fait étrange et il a besoin de connaître le fin mot de l’histoire.
Ricky vit avec sa grande sœur et son grand frère au cœur de Paris. Peu d’adultes interviennent. Ici le référent, c’est son prof de musique qui va l’écouter et le conseiller, l’apaiser.
En si peu de pages on arrive à avoir quelques rebondissements qui laissent le lecteur et le protagoniste bouche bée.
En ce qui concerne les thématiques on a les problèmes de voisinage. On ne connait pas forcément ses voisin pourtant on les entend. A travers la cloison Ricky va entendre des choses mais pas dans leur intégralité, son imagination va combler les vides. Cette part d’incertitude laisse planer un certain mystère et perturber la quiétude de l’appartement familial, le cocon.
La couleur rouge (ou dérivés) est omniprésente. Est-ce la touche personnelle de l’auteur ? il a écrit une autre aventure de Ricky qui s’appelle « les mains rouge ». Exercice de style ou simple coïncidence. On a le rouge sang qui vient entacher l’immeuble.
J’ai aussi remarqué qu’il y avait beaucoup de chiffres, j’ai peut-être fait une fixette sur ce fait car mon fils avait des chiffres à écrire en lettre. Parfois  il y a des coïncidences.
Ce court roman joue avec le suspens et les nerfs du jeune Ricky.
La longueur du texte permet aux jeunes lecteurs de lire un roman. A partir de 8 ans. Il y a le thème du crime, cela ne peut pas plaire à tous.
Vos enfants participent-ils à un rallye lecture dans leur classe ? Si oui n'hésitez pas à donner les titres.
A bientôt pour d’autres lectures.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire